La voie des femmes

vendredi 13 mai 2016, par O. Masseron.

Jeudi soir, des élèves de 4e A et D du collège Nelson-Mandela ont lu des textes sur les femmes. Dans le cadre du projet « filles d’aujourd’hui, femmes de demain  ».

L’initiative


La grande salle de l’association la Voix des femmes était pleine jeudi soir, remplie des élèves de 4e A et D du collège Nelson-Mandela et de femmes ayant participé au projet « filles d’aujourd’hui, femmes de demain ». Pour le vernissage de l’exposition, consacrée aux travaux que les élèves ont réalisés des mobiles, des panneaux de montages photos, qui traitent de la place de la femme, de son image dans la publicité, de femmes qui ont joué un rôle important pour la liberté.

Tour à tour, les jeunes filles et garçons ont pu lire des extraits de textes ayant trait à la féminité, à l’égalité homme-femme. «  Ils se sont surpassés aujourd’hui, ils ont beaucoup mieux lu qu’en classe. Ils voulaient tous absolument lire, car ils ont dû probablement trouver des phrases qui les concernaient  », expliquent leurs professeures de lettres, Isabelle Chrétien et Marie Sineux.

Troisième sortie hors les murs pour les élèves du collège : « Les deux précédentes se sont déroulées au café Pouchkine pour les lectures de textes russes, et à la bibliothèque de La Pierre-Heuzé. »

« On a appris des choses  »

« Il y a des émotions dans les textes, beaucoup de passages touchants. Au début ça me choquait un peu, et les professeures m’ont expliqué, et après j’ai compris ce que ça voulait dire, et ça m’a donné envie de le lire, témoigne Yassine, ayant lu un extrait de texte, composé de mots comme excision, sexe, respect et aimer. Ça parle de l’égalité homme-femme. Par exemple, il ne faut pas dire à une femme : « Tu vas faire le ménage. » Ça m’a fait prendre conscience qu’il ne faut pas mal leur parler. Je vois les filles d’une autre manière. Avant, j’avais un peu un regard supérieur sur les femmes.  »

Omaima, Varya et Jouwariya, trois collégiennes, donnent leur point de vue : « On a appris des choses. Les filles et les garçons, ce n’est pas la même chose. Il faut bien traiter les filles, c’est-à-dire les respecter. De bien leur parler. Parfois, il y a des mots blessants que l’on peut entendre dans la cour. » Grâce à ce travail : « On sait qu’on est tous égaux. Avant, on le pensait. Maintenant, on le sait parfaitement. »

Extrait OUEST-FRANCE

Articles

  • Liaison 3e - 2de avec le lycée Allende

    29 août, par O. Masseron

    Le 22 novembre, les élèves de 3èmeA avaient rencontré, avec une classe de seconde du lycée Allende, une jeune auteure islandaise dans le cadre du festival des Boréales. Comment devient-on écrivain ? Comment se déroule l’écriture d’un roman ? Où l’écrivain puise-t-il son inspiration ?… De l’écriture à la publication, en passant par la traduction d’une oeuvre étrangère… autant de questions auxquelles avait répondu Soffia Bjarnadottir, auteure du roman « J’ai toujours ton coeur avec moi ». Une rencontre ponctuée de lectures de textes par les élèves, mais aussi par l’auteure elle-même, en islandais auðvitað !
    Ce (...)

  • Prix du jeune public - collège

    13 décembre 2017, par O. Masseron

    Le travail des élèves de 5è se poursuit par l’élection des plus beaux batiments... en photos
    Palmarès de l’Architecture et de l’Aménagement du Calvados
    Catégorie "bâtiment de loisirs et culture" - « Prix des collégiens » Résultats des votes batiment n°Nom du batimentvotes 1 Stade Nautique
    Caen 90 2 Le dôme
    Caen 34 3 Base de Kayak
    Caen 3 4 Ecole de voile
    Langrune 7 5 Médiathèque
    Evrecy 36 6 Salle Multi-activités
    St Sever 10 7 Médiathèque
    Mondeville 93 Nombre de participants 273
    Bâtiment élu par les élèves du collège : Médiathèque de Mondeville
    Pourquoi ce choix ? : Lumineux, beau, moderne, (...)

  • La rencontre avec Kianoush

    17 novembre 2016

    Le 8 novembre les 3es du Collège Nelson Mandela ont assisté à la rencontre du dessinateur de presse Kianoush , au Mémorial de Caen. Pendant 1h30 , les élèves ont échangé avec ce dernier.
    Malgré les menaces à son encontre de son pays, l’Iran, Kianoush dessinateur de presse, continue d’exercer son métier avec plus de passion, contre les idéologies autoritaires de son pays natal.
    A ses 18 ans Kianoush dit à sa mère qu’ il veut devenir dessinateur de presse mais sa mère ne le prend pas au sérieux.
    Il rencontre des amis partageant la même passion. Mais certains d’entre eux n’ont pas eu la chance de (...)

  • La voie des femmes

    13 mai 2016, par O. Masseron

    Jeudi soir, des élèves de 4e A et D du collège Nelson-Mandela ont lu des textes sur les femmes. Dans le cadre du projet « filles d’aujourd’hui, femmes de demain ».
    L’initiative
    La grande salle de l’association la Voix des femmes était pleine jeudi soir, remplie des élèves de 4e A et D du collège Nelson-Mandela et de femmes ayant participé au projet « filles d’aujourd’hui, femmes de demain ». Pour le vernissage de l’exposition, consacrée aux travaux que les élèves ont réalisés des mobiles, des panneaux de montages photos, qui traitent de la place de la femme, de son image dans la publicité, de femmes qui ont (...)

  • Inauguration de la plaque E3D

    26 janvier 2016, par O. Masseron

    C’est lors de la cérémonie des vœux pour la nouvelle année que M.De Perzynsky, principal adjoint du collège, a inauguré la plaque E3D, Etablissement en Démarche de Développement Durable.
    Les élèves de l’atelier Développement Durable, assuré par M Deveaux, professeur de SVT sont venus au lever de rideau de la plaque inaugurale E3D.
    Le personnel de cuisine avait préparé un buffet dessert à base de galette. Un grand merci pour votre dévouement et votre implication.